Pendant longtemps certains individus ont cru que la meilleure façon d'effectuer une bonne taille d'un arbre était de l'étêter. Certains disaient même que cela allait le ''renforcir''. Une légende urbaine qui a longtemps durée. Pourtant, l'étêtage est bien au contraire bon, mais est très néfaste pour la santé d'un arbre. Certaines problématiques suivront, mais quel genre de problématique ?

Les problématiques relier à la mauvaise coupe

Tel que mentionné, étêter un arbre ne va pas le "renforcir", mais bien au contraire, celui-ci sera affaibli. En procédant à ce type de coupe, souvent les problèmes ne surviennent pas le jour même de la coupe. L'arbre perd une partie de sa tête, point. Les problèmes sont à long terme, nous parlons de trois à cinq ans après la coupe, que nous pouvons percevoir les premiers résultats de la mauvaise taille. À titre d'exemple, les premières réactions seront un début de pourriture au niveau de la mauvaise coupe, pour ensuite créer une porte d'entrer pour les maladies. Ainsi, la longévité de l'arbre est radicalement réduite. À ce stade, l'arbre a des risques plus élever de mourir précocement. Dans ce cas, quel serait, la bonne méthode à faire pour tailler un arbre ?

Les bonnes méthodes à faire lors de la taille d'un arbre

D'abord, la question serait de savoir pourquoi devrions nous faire la taille d'un arbre ou comme nous l'appelons dans le domaine : l'élagage d'un arbre ? Plusieurs raisons sont bonnes, mais l'idée de "renforcir" celui-ci n'est peut-être pas la meilleure des raisons. La nature est capable de se charger de cela elle-même, ou presque (de l'eau, du soleil et un bon sol... rien de mieux). L'objectif d'effectuer un élagage d'arbre dans un milieu urbain est simple et se résume, grosso-modo à ceci : couper ce qui nuit, éclaircir l'arbre et couper ce qui est mort. D'autres raisons peuvent être nécessaires, mais nous allons nous concentrer sur celles mentionnés.

  • Couper ce qui nuit
    Nous procédons à la coupe de certaines branches, lorsque celle-ci viennent par exemple nuire à une maison, un bâtiment et/ou à des fils. Prenons l'exemple d'une maison, si les branches de l'arbre vont sur la toiture et abîme cette toiture, nous procéderons au dégagement simplement de la toiture en coupant quelques branches afin de faire une aération du toit, sans effectuer une coupe drastique.
  • Éclaircir
    Nous procédons à la taille d'éclaircissement de l'arbre, lorsque l'arbre en question est bien fourni de l'intérieur et qu'il y a plusieurs branches qui se frictionnent entre elle, créant ainsi des blessures inutiles à l'arbre et des portes d'entrées pour les insectes et autres petits ravageurs. Du même coupe nous coupons certaines branches inutiles, qui affaiblisse l'arbre, tel que des gourmands. L'éclaircissement permet ainsi à l'arbre de s'épanouir, de mieux respirer et d'avoir accès au soleil adéquatement.
  • Couper ce qui est mort
    Évidement, couper ce qui est mort, permet à l'arbre de pouvoir former son cal cicatriciel adéquatement. Lorsqu'une branche morte n'est pas coupée, celle-ci sèche. À long terme, cette branche crée de la pourriture et une porte d'entrée pour l'arbre. De plus, une branche morte dans un arbre en milieu urbain, peut être très dangereuse, si elle tombe au mauvais moment, au mauvais endroit (surtout si vous avez un arbre près de la rue ou un trottoir). Il est donc recommandé de procéder à la coupe de cette branche.
Bon à savoir
Depuis quelques années, certaines villes ont pu percevoir le problème et corriger la situation, en mettant en place des règlements sur la coupe sévère, tel que l'étêtage. Voyant le fléau grandissant, certaines villes comme Montréal ou Longueuil n'autorisent pas la coupe à plus 25% de la cime d'un arbre (20% pour Longueuil, précisement). Dépassé ce 25%, certains villes vont aller jusqu'à considérer cette façon de faire, comme étant un abattage et exigeront un permis d'abattage au propriétaire de l'arbre. Il est également à noter que Brossard interdit complètement la taille d'arbres du type étêtage (voir document ici). De plus, un abattage sans permis à Brossard, peut être passible d'une amende de 500$ par arbre.

En conclusion

Malgré ce qui a été longtemps dit, par le passé, la taille de type étêtage n'est vraiment pas une solution au problème d'un arbre. La structure de l'arbre et de son tronc sont conçus pour supporter sa tête. Une fois la tête coupée, cela ne redonnera pas de la force à celui-ci, même si certains ont longtemps pensé et pensent encore aujourd'hui le contraire. L'élagage, tel que mentionné, est un bien meilleur moyen pour la santé de l'arbre à long terme. Si vous avez un ou plusieurs arbres a faire tailler, demandé une soumission d'un spécialiste du milieu ou simplement contacter nous. Il nous fera plaisir de faire une évaluation de votre arbre et de vous guider, afin de vous conseiller sur les méthodes de taille de votre arbre.

Comment