Photo @ ptgbirdlover

Malgré qu'il se fasse attendre, le printemps approche à grands pas. Signe que la saison de la verdure, des fleurs et des bourgeons vont bientôt commencer. Les grands travaux extérieurs vont également débuter du même coup. Lorsqu'on parle de travaux extérieurs, il arrive régulièrement qu'on oublie une partie du jardin, aussi important, l'entretien de vos arbres. Au même titre que les fleurs et arbustes (à ne pas négliger), les arbres sont souvent oubliés et laisser à eux-mêmes par la nature. Voici donc, un bref aperçu des trois principaux conseils que nous avons souvent perçus, lors d'intervention, que vous devrez surveiller en début de saisons.

Insectes et pic bois

Notre premier conseil est de vérifier s'il n'y a pas des problèmes au niveau d'infestations d'insectes ou d'oiseaux insectivores (par exemple les pics bois). À ne pas paniquer, s'il y a quelques fourmis ou autres types d'insectes du genre qui se promènent une fois de temps en temps sur votre arbre. Cependant, il est important de faire une différence entre quelques insectes de passage et ceux qui sont en train de se créer un habitat, un nid. Lorsqu'il y a un début d'infestation, la majeure partie du temps s'en suit, un buffet pour les oiseaux insectivores qui mangent ces insectes. Pour détecter le passage d'un pic bois, regarder le haut de vos arbres pour voir s'il y a des signes de "picossement". Pour les insectes, surveillez s'il n'y a pas de trous, des fissures ou des fentes, où pourraient se loger les petites bêtes.

Fissure, fentes et pourriture

Notre second conseil est de surveiller les fissures, fentes et les débuts de pourriture. Il se peut que durant l'hiver ou lors de grand vent, la saison d'avant, qu'il y a eu un affaiblissement de la structure d'un de vos arbres. S'il y a une fissure, faites attention, cela peut-être causé par une insolation au niveau de l'écorce. Dans cette situation, il n'y a pas de danger extrême. Dans d'autres cas, il est fréquent que l'une des parties de l'arbre est subi, tel que mentionné, un affaiblissement. Dans ce deuxième cas, il sera recommandé d'effectuer un haubanage, s'il est possible de l'effectuer. À certains moments, il est totalement impossible d'effectuer ce type de travail. La meilleure recommandation, dans les deux cas, est de vérifier avec une personne spécialisée dans le domaine (arboriculteur/élagueur, ingénieur forestier ou horticulteur), pour déterminer s'il y a place ou non à faire un hauban ou une intervention quelconque. Le dernier point est d'examiner la fissure ou la fente. Il est fréquent qu'une simple fissure ou fente renferme un début de pourriture à l'intérieur. Il va de même dans le cas d'un trou effectuer par une mauvaise coupe. Une intervention rapide, peu éviter bien des problèmes majeurs.

Branches mortes, cassés, croisés ou nuisibles

Le dernier conseil, que nous pourrions vous donner, est de vérifier l'état des branches. Les principales questions à se poser sont les suivantes:

  • Est-ce qu'il y a des branches mortes?
  • Est-ce qu'il y a des branches de cassés?
  • Est-ce qu'il y a des branches qui sont nuisibles ?
  • Est-ce qu'il y a des branches, dans la structure de l'arbre, qui se croisent?

Si l'un de ces quatre critères est positifs, une intervention mineure ou majeur doit être fait. Dans certains cas, comme les deux premiers points demandent une intervention plus urgente, pour une question de sécurité. Dans le cas des deux derniers points, une branche qui nuit à un bâtiment, ou autres, ou des branches qui se croisent et se frictionne entre elle, demande une intervention davantage axé pour la protection des objets ou la santé de l'arbre.

En conclusion

Ceci était un bref aperçu de ce vous devez surveiller en début de saison. Il y a d'autres points à surveiller, comme par exemple: certaines maladies, le vieillissement d'un arbre, etc. Nous avons mis les trois points les plus importants, que nous pouvons percevoir régulièrement chez nos clients. Également, pour mieux prévenir certains problèmes, une intervention d'élagage, à tous les trois à cinq ans, peut faire économiser gros, autant sur le plan monétaire que sur le plan environnemental et la santé de l'arbre. Maintenant, à vos jardins et dites-nous si vous avez perçu une anomalie sur vos arbres.

 

Comment